FUE Turquie

04 Mai FUE Turquie

FUE Turquie

La greffe de cheveux est une solution radicale pour le traitement de la calvitie et de la perte de cheveux intense chez l’homme ou la femme. La transplantation capillaire est une intervention de microchirurgie de quelques heures qui se pratique en anesthésie locale. Le but de l’opération est de faire retrouver ses cheveux au patient et d’obtenir un résultat au plus près du naturel. Moderne et efficace, la FUE (Follicular Unit Extraction) est la technique de greffe la plus utilisée pour lutter contre les problèmes d’alopécie. Plusieurs cliniques proposent ce type d’intervention mais la Turquie reste une destination de choix pour subir une  greffe de cheveux FUE.

FUE : pourquoi le faire en Turquie ?

Le tourisme de santé est en plein essor en Turquie, plus précisément à Istanbul.  Plusieurs soins et opérations sont proposés dans les cliniques privées du pays. Opter pour une greffe de cheveux FUE en Turquie c’est accéder à des soins haut de gamme à des prix tout à fait raisonnables. Le rapport qualité-prix est quasiment inégalable. La Turquie compte de nombreux spécialistes en la matière, les cliniques respectent les normes d’hygiène et de sécurité. Les établissements proposant la réalisation de greffe FUE disposent également d’équipements modernes et particulièrement performants.

Istanbul, une destination de choix pour une FUE

Idéalement située entre le continent asiatique et le continent européen, Istanbul est une destination très touristique. Les choses à faire et à voir ne manquent pas. La ville d’Istanbul est aujourd’hui connue dans le monde entier pour être la capitale de la greffe de cheveux FUE. Les personnes souffrant de calvitie peuvent aller à Istanbul pour bénéficier d’une greffe FUE de qualité à des prix à la portée de tous.  Il est possible d’aller à Istanbul pour une FUE et de profiter du séjour pour découvrir toute la beauté de la ville.

Principe de la FUE

La FUE est une technique de greffe innovante qui consiste à prélever les unités folliculaires une à une  sur la zone occipitale (zone donneuse) du patient pour une réimplantation sur la zone touchée par la calvitie. Le prélèvement  des  ces greffons se fait à l’aide d’un instrument très fin dédié à cet effet. Généralement, la FUE est pratiquée uniquement en cas de petite calvitie, mais les avancées technologiques  ont permis d’appliquer la technique aux plus grandes surfaces. Avant toute intervention de greffe FUE, la zone donneuse doit être complètement rasée pour faciliter la réalisation du prélèvement.

Les avantages de la FUE

La méthode FUE offre un grand nombre d’avantages pour le patient :

  • Méthode moderne 

La greffe FUE est une technique moderne en constante progression. L’intervention est réalisée avec une grande précision et ne nécessite pas l’utilisation d’un scalpel. Tout est mis en œuvre par l’équipe médicale pour rendre l’opération moins pénible pour le patient.

  • Absence de cicatrice visible

Les points de sutures ne sont pas nécessaires après une FUE, l’intervention ne laisse  pas de trace et ne cause pas de blessure profonde. Aucune cicatrice n’est visible sur la zone donneuse après une FUE, il est possible d’avoir les cheveux coupés très courts. Cette zone donneuse est indétectable deux semaines après l’intervention. La technique est préconisée aux personnes ayant un risque élevé de cicatrice.

  • Résultat naturel

La méthode FUE offre un rendu naturel et très esthétique. Ce type d’intervention peut se pratiquer sur les cheveux courts mais également sur les cheveux longs. On observe quelques croûtes sur le cuir chevelu après l’opération, mais elles disparaissent au bout de quelques jours. Le temps de guérison de la zone donneuse est considérablement réduit.

  • Possibilité de prélèvement d’autres types de poils : Dans le cadre d’une greffe FUE, il est possible d’avoir recours à une autre zone donneuse au niveau de la barbe ou du torse par exemple.
  • Pas de douleur pendant et après l’intervention

Réalisée sous anesthésie locale, la greffe FUE est complètement indolore. Même après dissipation de l’effet de l’anesthésie, le patient ne ressent aucune douleur importante.  Le patient peut rentrer chez lui immédiatement après l’intervention.

  • Récupération rapide

Après l’opération, le patient récupère en quelques jours à peine (entre 7 à 10 jours).

  • Correction d’une ancienne greffe

La FUE peut être réalisée en tant que méthode corrective d’une greffe classique. L’intervention aura donc pour but de cacher les cicatrices laissées par une ancienne microgreffe.

  • Idéale pour les petites calvities

La FUE est à l’origine destinée à traiter les petites zones touchées par la calvitie. Elle est idéale pour les cheveux clairsemés au niveau du front, ou de la tempe.

 

Les différentes phases de la greffe FUE

Avant une FUE, une consultation médicale et un bilan sanguin sont obligatoires. Un shampoing antiseptique est indispensable le matin de l’intervention et la prise d’excitants est à éviter.

La FUE est une intervention qui se fait en plusieurs étapes :

  • Préparation du patient

Lorsque le patient est installé dans la salle d’opération, le praticien commence à tracer la zone à traiter. Ces marquages lui serviront de repère pendant toute la durée de l’intervention. La zone donneuse est rasée au préalable, il faut enlever une bande de 10 à 20 cm de longueur et d’environs 1cm de largeur. Pour les femmes, il est possible de bénéficier d’une greffe FUE sans rasage.

  • Anesthésie locale

Un produit anesthésique (lidocaïne ou bupivacaïne) est administré au patient au niveau de la zone donneuse, il est endormi localement. Cette anesthésie est assimilable à celle utilisée par le dentiste.

  • Prélèvement des greffons

La zone de prélèvement est soigneusement choisie. Les unités folliculaires sont prélevées avec un micro punch (un instrument spécifique conservant le bulbe du cheveu) au niveau de la nuque ou des tempes. Cet équipement permet d’isoler les greffons du cuir chevelu. Une unité folliculaire est composée de 1 à 3 cheveux. En prélevant manuellement les unités folliculaires, la zone donneuse se régénère plus facilement.

  • Vérification de la qualité des greffons

La qualité des greffons est soigneusement vérifiée. L’assistante du médecin se charge de cette tâche délicate. En attendant la prochaine étape, ils sont conservés dans une solution à base de sérum physiologique

  • Préparation de la zone à traiter

Des micro-incisions sont réalisées sur la zone chauve afin de la préparer  recevoir les greffons. Ces petites incisions doivent faire 1 millimètre de largeur. Les incisions sont effectuées en accord avec l’angle naturel des cheveux.

  • Implantation des greffons

L’implantation de chaque unité folliculaire sur la zone dégarnie se fait à l’aide d’un outil spécifique breveté. Les greffons sont insérés sur plusieurs millimètres de profondeur.

Ils sont implantés un à un avec une grande précision. Cette étape est la plus longue de l’intervention, elle nécessite une attention particulière.

  • Nettoyage et séchage de la zone traitée

Après implantation des follicules pileux, la zone traitée est nettoyée, aucun pansement ni bandage n’est nécessaire.

Les suites de l’intervention et les résultats

Après une intervention de FUE, le patient ne nécessite aucun pansement, un contrôle chez le chirurgien est tout de même nécessaire dans les 4 à 5 jours suivant l’opération.  Il peut se faire un shampoing dès le lendemain de la greffe.  Certains cheveux implantés pendant la FUE pourront tomber avec les croûtes, ce qui est tout à fait normal. La repousse commencera à se faire  à partir du 3ème mois suivant l’intervention, le résultat définitif est visible après une année.

Alors prêt à changer de vie ? N’attendez plus.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour obtenir un devis personnalisé

CAPTCHA image

* Champ obligatoire