Quelle précaution prendre avant de réaliser une greffe de cheveux ?

Quelle précaution prendre avant de réaliser une greffe de cheveux ?

3 février 2022

Pour la réussite d’une greffe capillaire, certaines précautions sont à prendre au préalable. En effet, une telle intervention chirurgicale ne s’improvise pas. Il faut une préparation physique et morale à la fois sur les conseils avisés de notre équipe de professionnels au sein de Mybodymoon. Retrouvez donc tous les conseils et les différentes étapes à suivre pour se préparer à une greffe de cheveux.  

Greffe de cheveux : les recommandations postopératoires

Avant une opération de greffe capillaire, vous devez suivre certaines recommandations afin d’assainir le corps et le cuir chevelu. Le but est de favoriser la repousse des cheveux après l’intervention. Pour ce faire, il faut arrêter vos prises de médicaments ou de compléments alimentaires, sauf ceux autorisés par le praticien. La prise d’acétylsalicylique et d’anti-inflammatoires est particulièrement à proscrire. Il faut aussi éviter les exercices physiques, le tabac, l’alcool, ainsi que les boissons excitantes. Ces recommandations doivent être scrupuleusement observées pendant la semaine qui précède une greffe de cheveux.

La consultation médicale

Avant une greffe de cheveux, une consultation médicale est nécessaire. Un bilan sanguin est également obligatoire. Ensuite, le matin de l’intervention, il vous est demandé d’utiliser un shampoing antiseptique. Une fois le patient installé en salle d’opération, il est préparé par le praticien et son équipe. Celui-ci procède au traçage de la zone à traiter par des marquages. Ces derniers servent de repère tout au long de l’intervention. Quant à la zone donneuse, elle est généralement rasée, mais pour les femmes, cette étape peut être évitée.

L’anesthésie

Pour éviter la douleur, une anesthésie locale est réalisée sur le patient. Chez Mybodymoon, nous appliquons une crème anesthésiante cutané, puis un cylindre pour injecter le médicament par voie intradermique. Cela évite l’usage d’aiguille et le contact avec la peau pour un confort optimal. L’anesthésie est un produit pour endormir localement la zone donneuse. Il peut s’agit de lidocaïne ou de bupivacaïne.

Le prélèvement des greffons

La zone donneuse doit être choisie méticuleusement pour assurer la qualité des greffons. Les unités folliculaires sont prélevées au niveau des tempes ou de la nuque en usant d’un instrument spécifique. Elles sont préservées dans une solution à base de sérum physiologique avant leur réimplantation.

Greffe de cheveux : la préparation de la zone à traiter

Enfin, comme étape postopératoire d’une greffe de cheveux, il y a la préparation de la zone qui va accueillir les greffons. Elle bénéficie de micro-incisions d’environ 1 millimètre de largeur avec un angle soigneusement choisi et réalisé en fonction de la repousse naturelle des cheveux.

  • Une expérience personnalisée.
  • Prix compétitifs et abordables.
  • Assistance et suivi personnel après chirurgie.

Demandez votre diagnostic gratuit